19 novembre 2006

On se serait cru à Noël.....

Oui hier il y a eu beaucoup d'amitié, des fous rires, des cadeaux, des victuailles, des gens heureux d'être ensemble et aussi un peu...de magie .
N'ayons pas peur des mots, en tous cas c'est comme ça que je l'ai ressenti moi!!

Hier soir donc c'était mon tour de recevoir les pralines ou du moins celles d'entre elles qui avaient la chance (???) de ne pas travailler. Je peux vous dire que suite au festin végétarien concocté par valérie et servi avec maestria par elle et raymond notre graton, j'avais une sacrée pression sur les épaules.
Mais bon comme je suis une maline, je me suis dit que j'allais inviter les lyonnaises au début car vu les talents de chacune, plus on va avancer dans notre relation, plus ça va être impressionnant de recevoir les autres. Ben oui, même si le plaisir doit primer, il ne faut pas se voiler la face, on veut faire plaisir aux autres et éviter de leur donner à manger des trucs pas bons!!!

C'était donc mon tour hier soir et cette soirée a été aussi magique que nos rencontres précédentes...un peu comme une évidence quoi, alors qu'on ne se connaît que depuis peu, tout est naturel.
Mais bon trève de diarrhée verbale (merci Prévert!!) voici le récit sans doute tronqué de cette soirée, car arriver à restituer une ambiance n'est pas évident


D'abord les filles (pardon raymond) ont eu le courage de quitter la capitale des Gaules pour venir se perdre dans la campagne viennoise!!! (bon j'habite en centre-ville mais c'est déjà moins la ville que lyon!!)
en plus à part thalie partie sans son plan, elles ont trouvé plutôt facilement.
lasieste est arrivée avec trois kilos de chocolat valrhona (bon je lui ai dit merci mais c'est elle qui aurait dû me remercier car grâce à moi elle a fait de la gym gratos !!!!!)

Pour l'apéro, nous avons commencé par un verre de frizantino, un vin blanc italien doux et légèrement pétillant que j'avais rapporté de mon voyage à Venise il y a deux ans avec fem. (Je buvais régulièrement ce vin en Allemagne lorsque j'habitais avec mon ex, alors Carsten même si tu ne lis jamais ce blog, merci de m'avoir initiée au frizzantino).

Pour accompagner ce vin il y avait quelques amuse-gueules :
des minis muffins carottes chèvre, des minis tartelettes, un pâté de campagne et des rillettes de thon servis avec du pain de seigle aux raisins secs.



Ensuite (nous étions entre temps passés à un rosé de provence) en mise en bouche, une recette de Ducasse revisitée par Sophie Dudemaine: un velouté de carottes au curcuma servi avec des brisures de chèvre frais et

de la ciboulette.

Puis on attaque le repas avec une terrine froide de saumon fumé aux courgettes relevée de curry, servi avec

une crème moutardée, citronnée et ciboulettée!!!

Le vin rouge ouvert par Raymond (qui a craqué sur mon tire-bouchon spécial femmes seules!!!) a accompagné le parmentier de canard aux cèpes et à la courge muscade. Bon c'était le point faible de la soirée car la viande avait encore trop le goût du noilly prat mais bien élevés, mes convives ont fini leurs assiettes

sans se plaindre (c'est beau ça!!).

A ce moment du repas, on m'a remis trois paquets (oui c'était Noël je l'ai dit au début, faut suivre!!!) contenant une superbe assiette blanche carrée Guy Degrenne, un joli bol bleu Emile Henry et huit ravissantes cuillères chinoises geneviève Lethu dans des couleurs pastelles (2 roses, 2 bleues, 2 vertes et 2 jaunes) Comme vous le voyez, j'ai été plus que gâtée...et tout ça est venu en plus des bouteilles apportées par chacune et des graines de soja de valérie (merci mille fois d'y avoir pensé!)

Influencée par Aude j'ai servi deux "pré-desserts": une infusion de pêches de vigne à la verveine et une mousse de caramel au beurre salé faite avec mon syphon et servie dans les cuillères chinoises offertes par mes invités,

qui ont précédé de près un gateau sorti de mon imagination (couche prâlinée croustillante, ganache chocoframboise, disque de chocolat blanc, ganache chocolat noir, disque de nougatine aux noix et reganache au chocolat noir) servi avec une crème anglaise, hommage au papa de lasieste ;) .



Puis pour accompagner le café, la tisane et le champagne élevé en biodynamie apporté par valérie et raymond, j'avais préparé des mignardises et des chocolats maison: chocoframboises, ganache chocolat noir et cookies, florentins, nougatine aux noix, carrés de chocolat blanc, carrés de chocolat noir avec citron confit et amandes hâchées, divers financiers, tartelettes au citron meringué, tartelettes noix caramel...



Voilà le tout ponctué de beaucoup de bavardages, de fous rires, d'un peu d'informatique, de projets pour les futures rencontres, restos, salons, ateliers cuisine.....nous ne nous quittons plus. J'allais oublier aussi les séances de danse de ringo churros!!!!!

Et puis une pensée pour les absentes, Khala qui travaillait, Aude qui se levait tôt, Blissinthekitchen qui pouponne,etc etc etc etc.....

J'ai passé une soirée de rêve, un Noël avant Noël, alors je vous remercie toutes et tous encore pour votre présence et votre générosité

Et je crois pouvoir dire que tout le monde a apprécié...je ne voudrais pas balancer mais tout le monde est reparti avec un petit pot de chocolat souvenir et...un doggy-bag!!! j'ai les photos des piocheuses!!!si vous les voulez, dites-le moi ;) .

Euh réflexion faite, le doggy-bag c'était peut-être pour faire analyser ma nourriture, non??? hein? vous en pensez quoi????


signé Kashyle la praline

ps de Veronica :
Voici un tres beau souvenir pour toi Kashyle... et au fait et le finlandais aux pores serres ????Mange-t-il de la vitamine C en gratin ???


12 novembre 2006

très chères pralines

Nous nous voyons bientôt, donc pour patienter, je vous envoie ces quelques pralines pour vous dire que je pense bien fort à vous:



Quand avec Ringo Churros nous avons tenté et directos foiré la crème anglaise, vous m'avez apporté vos lumières sur la recette et la marche à suivre pour la réussir. Ceci après que mon père, dans son délicieux commentaire intitulé "lamentable", m'ait fait passer sa recette, avec une astuce de pro: ajouter un peu de fécule ou de maïzena au départ, pour obtenir une meilleure tenue de la crème, et une hérésie: mettre des œufs entiers en plus des jaunes. Pauvre papa! Descendre ainsi dans l'arène des bloggeuses! Valérie lui a réglé son compte avec une recette plus riche et plus gourmande, très complète, qui a été plebiscitée. Est apparue l'idée d'un contest de crème anglaise, alors je me lance.

Je me sens bien sûr investie d'une mission: tester la recette de mon père, pour pouvoir objectivement lui redonner sa place d'astre solaire. Je m'y suis attelée hier soir.

Bon alors, la recette, je ne l'ai pas vraiment suivie à la lettre! ,Je n'ai pas mis de fécule, et je n'ai utilisé que le jaune: en fait, je me suis rendu compte que ce que j'avais surtout envie de tester, c'est la mousse qui disparaît à 92°: j'adore, ça fait hyper chimie 2000!
J'ai tellement fouetté ma crème que la mousse ne pouvait décemment pas disparaître, et j'avais tellement la frousse de rater de nouveau, d'atteindre les 100°, et là, ta crème, tu l'oublies, que j'ai arrêté quand mon cœur a failli lâcher, comme celui d'une dinde lors de l'orage.



Au final, elle est bien bonne, très liquide par contre, avec 1 jaune d'œuf pour 25cl de lait, et le blanc qui m'a servi à préparer cette île flottante aux pralines, que j'ai dégustée en pensant à vous: c'était forcément délicieux!



See you girls!

PS: je m'excuse auprès des lecteurs et lectrices d'utiliser ce ton très "private", mais c'est le premier billet que je poste sur le site gratons et pralines, et je ne sais pas encore comment communiquer: si vous vous sentez exclus lors de la lecture, n'hésitez pas à me le signaler en commentaire. Si vous avez plutôt l'agréable impression d'être une petite souris dans une réunion de copines qui pourraient être les vôtres, c'est plus le but, bref, sachez que je suis à l'écoute de vos remarques éventuelles!

01 novembre 2006

Pralines en fête !


Tartare d’algues et norinade, sur canapés de carottes


Tout commença un certain jour d'octobre 2006 ... ou comment une joyeuse bande de blogueuses en folie transcendent le virtuel pour se retrouver dans la vraie vie ... et découvrir qu'en fait, elles se connaissaient depuis fort longtemps sans le savoir ! Du moins, telle est l'impression que l'on a toutes eue ! Bon alors, si c'est comme ça, on ne perd pas de temps ! On commence tout de suite notre aventure commune ! Et ça va décoiffer, accrochez-vous ! Petit récapitulatif, pour ceux qui auraient manqué le début : vous connaissez le restaurant "Minh Huy" ? Non ? Eh ben nous, si ! Du moins l'une d'entre-nous, Frédérique, qui du coup a eu envie d'y emmener toute la troupe. Et bien lui en a pris, c'était excellent, et l'ambiance effervescente ! Vous êtes avides de plus de détails ? Alors il faut aller voir de plus près chez Frédérique justement ( à tout seigneur, tout honneur ! ), chez Kashyle ( qui avait dégainé son billet plus vite que son ombre ! ), chez Khala ( qui n'en revenait encore pas d'avoir pu se passer de nous si longtemps ! ) ou bien chez La Sieste ( dont l'oeuvre fondatrice orne le précédent billet ! ), . et aussi chez La turtle, au milieu de ses feuilletés aux épinards et ricotta !
Pour cette fois, on va faire des présentations en règle, mais faudra retenir, hein !
Nous avons en magasin:


Alhya pour A turtle in a kitchen
Aude pour Epices et compagnie
Bec à sucre pour ... Bec à sucre
Frédérique pour Gourmandises
Kashyle pour Les délices de Manon
Khala pour Khala et compagnie
Ringo Churros pour La soupe à la fille
Sandra pour Bliss in the kitchen
La Sieste pour Cuisine-moi un mouton
Thalie pour Côté cour ... Vanille et 7ème art
Valérie pour Valérie cuisine et voyage
Véronica pour Popote de Véro ( notre informaticienne préférée )



Comme on n'est pas là pour perdre notre temps, nous avons remis ça dès la semaine suivante :
Dîner herbivore pour Pralines et gratons ! Ah ben oui, j'ai fait fort pour des Lyonnaises ( "je" = Valérie, rédactrice en chef de ce billet ! ), mais voyez, elles ont quand même survécu, et qui plus est, je crois, n'ont pas trop souffert !
Une semaine, le temps de préparer quelques cadeaux :



Ils sont pas beaux, mes chocolats ? Sont douées, les Lyonnaises, non ? ( allez voir ici )

Et aussi une superbe coupelle d'épices, de tomates séchées maison ( en direct d'Italie, s'il vous plaît ! ), un plat à tian même que j'en cherchais un comme ça depuis un moment, des mini bocaux à épices ( ciel, mais se seraient-elles concertées ? ), un café vanille ( testé et approuvé ce matin par mon goûteur en chef ).

La photo ne leur rend pas justice ; c'est que je ne suis pas encore habituée à me jeter sur mon appareil avant de déballer mes cadeaux, moi !

Après les cadeaux, le miam, comme dirait notre copine La Sieste ! Pour une version exhaustive, il faut vous déplacer ici ou encore , mais je vais quand même vous faire saliver un peu :

Moelleux de patates douces aux fèves tonka et rhum, crème mi-mi coordonnée.


Mises en bouche :

Graines de chanvre et de soja grillées
Petits feuilletés pavot, sésame et saucisses végétariennes
Tartare d’algues et norinade, sur canapés de carottes et pain des fleurs
Mayonnaise d’amandes pour chou Romanesco et champignons gris de Paris

A table :

Petits coeurs à l’avocat et au tofu fumé, tomates au tamari
Galantine de quinoa aubergines-bananes, chutney de bananes
Mi-crème, mi-purée de Kabocha, accompagnée d’une poêlée de trompettes et de bouchées de tofu laqué au sésame
Lentilles au lait de coco du Kérala, pickles d’aubergines ( sans riz Basmati ! )

Nougat en gelée d’agar-agar et coulis de kiwi, accompagné de mini financiers au matcha
Moelleux de patates douces aux fèves tonka et au rhum, crème mi-mi coordonnée ( en version mini )
Laddous
Coquetiers de crème de framboises au chocolat

Alors, vous avez vu tout ce que vous avez perdu ? !!! Ben oui, il fallait habiter Lyon ! Digne d'un trois étoiles, non ? !!! ( Tu vois Alhya, les chevilles, ça va toujours pas mieux ! Mais de toute façon, La Sieste, elle veut même pas me prêter ses bottes, alors ... )

Et encore, vous n'avez pas vu le principal, l'ambiance de folie, les bavardages non stop, les fous rires, les séances photo dans la chambre ( mais non, enfin, qu'est-ce que vous allez imaginer ??? Nous sommes des femmes respectables !!! ) sous la plein spectre braquée telle un projo, les rendez-vous futurs déjà pris, les projets ... Si quand même, pour être sympa, je vais vous dévoiler quelques secrets :
Une virée au salon Vivez Nature à Eurexpo le 18 novembre ( vous allez voir qu'elles vont toutes devenir accro au bio et végétaliennes pur de pur !!!!!! ), des ateliers cuisine pour partager notre science ( même que Nicolas le Bec, il n'a qu'à bien se tenir ! ), et aussi deux festins en prévision, mais je ne vais quand même pas tout vous dire d'avance, non ?