28 mai 2007

Soirée babouches chez les pralines

Lors d’une nième soirée pralines, une association d’idées un peu farfelue (voire stupide ?!) m’était venue à l’esprit. Pour moi (comme pour d’autres), soirée pralines est désormais synonyme de franche rigolade, gourmandise, découvertes culinaires, échanges de tuyaux, convivialité et bonheur tout simplement… Et dans mon petit cerveau, le bonheur est étroitement lié au fait de porter des babouches. Allez savoir pourquoi, parmi les gens heureux que j’ai croisés dans ma vie, beaucoup étaient chaussés de babouches. Ça suffit pour en tirer des conclusions idiotes ! (et pour se faire offrir une paire de babouches par un de ceux qui en sont chaussés.)
Le thème d’une des prochaines soirées était donc lancé.
C’est ainsi que les pralines, les grattons et quelques invitées spéciales se sont trouvés conviés, l’espace d’une soirée, à un petit voyage au pays des babouches et par extension, au pays des tajines. Le mot d’ordre : arriver les mains dans les poches et les pieds dans les babouches, histoire de se mettre à l’aise. D’ailleurs j’adresse une mention spéciale à La sieste pour ses babouches dorées qui ont fait pâlir de jalousie mes babouches mauves en cuir de chèvre de l’Atlas…

A l’approche de la soirée, menu en tête, j’étais allée m’imprégner de l’ambiance en passant par le quartier de la Guillotière avec un passage obligé par chez Monsieur Armand d’où je suis ressortie avec quelques loukoums, de la semoule, de l’eau de fleur d’oranger, quelques pistaches et du cumin (pour cause de rupture de stock dans mon placard magique, et je ne peux tout simplement pas cuisiner sans cumin… et je ne suis pas la seule, hein Véro ?!).

Après un rapide inventaire de ma vaisselle, il a bien fallu me rendre à l'évidence : mon plat à tajine ne ferait pas l’affaire parce que trop petit, mes 6 verres à vin ne suffiraient pas non plus et j'étais en pénurie de fourchettes. Heureusement, les copines et le papa étaient là pour me dépanner…

Ensuite, direction la cuisine pour 2 jours. Et là, premiers doutes… C’est pas un peu audacieux quand même ??? J’aurais plutôt dû faire une soirée lasagnes c’est plus dans mes origines, là, vraiment, je m’aventure en terrain glissant. C’est vrai quoi, tout ce que je sais de la cuisine d’Afrique du nord vient de mes souvenirs d’un trek fantastique au Maroc pendant lequel Mohammed le cuisinier nous régalait de couscous, de salades parfumées, de dattes et de grenades… Oui mais lui, il était marocain, pas moi ! Pour me redonner confiance, rien de tel qu’un petit coup d’œil à l'album photos et aux superbes livres de cuisine marocaine qu’on m’avait offerts à mon retour (tellement j’avais dû saouler tout le monde à répéter mille et une fois que c’était tellement magnifique là-bas…). Allez, t’inquiète pas, ça va aller...

Pour la suite des préparatifs, comme j’ai un appétit de moineau en ce moment, j’ai dû m’organiser (par m’organiser, entendez ne pas manger midi ni soir afin de pouvoir tout goûter au cours de la journée - je sais, ce n’est pas bien de sauter des repas, je le ferai plus). Sauf que le petit moineau fut rassasié avant la fin des tests et ne goûta ni le tapioca (qui s'est avéré manquer cruellement de sucre), ni la gelée de cannelle (dont le sous-dosage était flagrant), ni la semoule au miel (qui était croquante au lieu de moelleuse, c’est quoi cette satanée recette ?!!! pour la peine, je ne parlerai pas du super livre - un peu moins superbe du coup - dont elle est tirée, na).
Le jour J, le temps d’éparpiller quelques pétales de roses sur la table, de sortir la vaisselle, de répondre au téléphone (pourquoi les 5 coups de fil du mois tombent tous le même jour et ce jour-là en plus ?!) et le coup d’envoi est tiré. Bzzzzzzz : c’est le bruit de l’interphone qui m’interrompt dans les ultimes préparatifs. Dominique est la première et je n’ai même pas eu le temps de dire ouf qu’elle a déjà fait la vaisselle histoire de s’échauffer avant la soirée…
La joyeuse bande des pralines arrive au compte-gouttes, tout le monde est là (enfin, sauf les absents qui nous ont manqué), on trinque et c’est parti.

Que vous dire de plus de cette soirée ??? Que nous avons retenu le Tiger contre son gré et l’avons empêché de passer une soirée pépère à faire son repassage, que l’une de nous a fait son coming-out, que le limoncello a fait des ravages sur les quelques onces de lucidité qu’il restait à certaines, que mon cher papa (l'invité surprise) a découvert ce qu’était un blogueur, une blogueuse (il y a quelques nuances entre les deux, ça ne vous aura pas échappé) et une soirée pralines, que j'ai été gâtée et mon placard magique aussi puisque les pralines m’ont offert des cadeaux tout droit venu de chez Cap épices, que ma chère Mimi et notre praline adoptive Marie m’ont lancé une perche à peine déguisée en m’offrant le livre Un jour, une fête, tout pour organiser des fêtes pour 2 à 100 personnes (avec ce livre, si je veux, je peux même organiser des soirées foot pour 8, un brunch de naissance pour 100 personnes ou une fête pour les 18 ans de quelqu’un – pour les miens, c’est trop tard, j’attendrai quelques années et je pourrai appliquer les tuyaux pour le barbecue des 40 ans ou la fête de départ à la retraite !).
Pour terminer ce compte-rendu, voici le menu, quelques rares photos (parce que j’oublie de plus en plus de faire des photos) et quelques recettes qu’on m’a réclamées (la suite suivra sur mon blog).
Régalez-vous…


Entrées

Rillettes de sardines
Crème de poivron au gingembre
Bricks d’avocat et de bananes au curry

accompagnées de Côtes du Rhône de chez E. Guigal (merci Flo !)

***

Plats
Tajine de poulet au citron et aux olives
accompagné d’un Fitou cuvée des Ardoises de J. et F. Lurton
Tajine de lotte aux épices et aux abricots
accompagné d’un Viognier Domaine des Salices de J. et F. Lurton




***
Légumes
Salade de pois chiches au cumin
Zaalouk de carottes

***
Desserts
Tapioca sur gelée de cannelle aux framboises (spécial régime)
Mouhalabie (crème à la fleur d’oranger et à la pâte d’amande dont je n’ai plus la recette, mais vous la trouverez dans le livre 10 façons de préparer la fleur d’oranger aux éditions de l’Epure)
Salade de fraises à la violette, loukoum à la rose
Cornes de gazelles
Roulés aux amandes
Accompagnés d’un Malbec Reserva, vin argentin de J. et F. Lurton (il a fait un malheur)




***
Digestif
Limoncello de Bruno (il a aussi fait un malheur...)



Salade de pois chiches au cumin
Mélangez les ingrédients suivants :
530 g de pois chiches cuits (l’équivalent de 2 boîtes, poids égoutté)
1 petit poivron vert coupé en fines lamelles
2 c. à c. de graines de cumin
1 c. à c. de curcuma
sel
poivre blanc
huile d’olive
balsamique blanc


Crème de poivron au gingembre
(inspirée des recettes de légumes de l’Oustau de Baumanière, Jean-André Charial, éd. Equinoxe)
Pour une vingtaine de verrines
1 kg de poivrons rouges
50 cl de crème fleurette
60 cl de bouillon de volaille
30 g de gingembre frais
huile d’olive
sel

Coupez les poivrons en morceaux et versez-les dans une cocotte. Faites-les blondir avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez le bouillon, la crème, un peu de sel et le gingembre en petits morceaux.
Laissez cuire 15 minutes à partir de l’ébullition. Mixez puis passez au chinois. Rectifiez l’assaisonnement. Servez chaud ou froid.

16 grattages:

Anonymous cuisineplurielle said...

pas fait exprès d'être encore la première, comme pour la vaisselle.. encore merci Aude pour cette magnifique soirée des Mille et une nuits et les éclats de rire qui fusaient dans tous les sens comme des comètes dans un ciel au milieu du désert...non non les vins et le limoncello n'y étaient presque pour rien.. on attend la suite des recettes avec impatience
bisous et encore merci

28/05/2007 18:37  
Blogger veronica said...

oups bravo pour le compte rendu et puis pour ta cuisine si belle, coloree,pleine de saveurs...pleine de surprises...et c'est vrai que la sieste edt la reine des chaussures...il faudra le dire au monsieur des confreries...
je t'embrasse...elles durent jamais assez longtemps ces soires!!!!zut zut et rezut

28/05/2007 19:22  
Anonymous Anonyme said...

encore merci Aude ! encore une soirée de Pralines inoubliable !

khala

28/05/2007 21:19  
Blogger LeGone said...

Nous te devons un gros merci pour cette soirée, ce compte rendu, ton accueil à l'image des Pralines, superbes moments de découverte de saveurs, de couleurs, et ces fous-rire.........
Encore merci, gros bisous et à bientôt,

29/05/2007 05:57  
Blogger Alhya said...

oh que c'est chouette! tu retranscrits à merveille cette soirée, Aude, qui était fabuleuse!! et oui, tout était délicieux, et heureusement pour moi, je n'avais pas un appétit de moineau et j'ai pu me régaler de tout! et merci encore au vin argentin et à Bruno pour son limoncello... j'en ai encore des lumières dans les yeux et on ne rit pas!!

29/05/2007 07:09  
Anonymous Anonyme said...

merci pour ces recettes que j'avais réclamées, je les referai c'est sûr
bises
kashyle

29/05/2007 10:06  
Anonymous la sieste said...

salut moineau, moi j'adore les moineaux, ce sont mes animaux préférés. J'ai donc logiquement adoré la soirée babouches, logique non? Merci pour ce compte-rendu délicat comme un pétale de rose, posé comme le soleil sur cette journée bien grise.
Tout était extra-bon, encore une praline douée pour la cuisine, c'est dingue! Moi je me suis régalée, les tajines, les entrées...c'était comme là-bas dis, merci pour l'aller-retour express.

Gros bisous au cumin

01/06/2007 13:38  
Anonymous menus propos said...

Un compte-rendu qui me rappelle une bien belle soirée! Merci pour ton accueil, pour ton hospitalité! Que de rires, que de chaleur! Et quel régal! Je prends déjà la recette de la crème de poivrons...

04/06/2007 22:27  
Anonymous lory said...

mmmmh, joli cette recette!Une super idée...un joli blog !

14/11/2007 14:57  
Blogger Saperlipopote said...

un ami m'avait offert des babouches rouges venat direct du Maroc. lorsque je les ai mises aux pieds je me suis sentie la reine du monde ! alors je comprends ton émoi face à toutes ces babouches....

PS : par déformation professionnelle, j'ai été sur le site SLIM DATA... j'ai rempli le quetionnaire afin de perdre 10kg et atteindre un poids qui me classerais dans la zonne dangereuse (c'est à dire maigre, pas mince, maigre)... et surprise : aucune contre-indication, mise en garde ou quoi que ce soit. Tout est possible comme ils disent... si vous payez, vous pouvez même faire n'importe quoi (voilà, c juste un petit coup de gueule parceque je trouve que profiter de la détresse des gens c'est pas très joli joli, surtout quand c'est fait sous couvert médical !)

13/01/2008 02:05  
Anonymous Anonyme said...

pourquoi j'habite pas à Lyon ??????!!! je viens de tomber (si, si le mot n'est pas trop fort!) sur cette aventure magnifique des pralines et gratons... que dire.... mêler saveurs et bons mots ! J'ai deux amours.... non non pas tout à fait comme dans la chanson... moi c'est les Papilles et les Balivernes (nom de mon association du temps où j'étais encore au pays du fromage qui pu... si bon...) et donc que dire de ce blog ! j'en salive en lisant cette prose si colorée et parfumée de tant de saveurs ! de quoi transformer mon jambon purée (bon ok le jambon il est au sirop d'érable et patates pilées au beurre, y'a des limites qd même !) bref de quoi transformer mon assiette en festin ! En ce jour de Pâques c,est bien mieux que la cloche ! bref je me suis " taper la cloche " virtuellement !
ah ! que la France me manque dans ces moments là !!! Moi qui si loin au pays des Caribous (le Québec pour ceux qui n'auraient pas suivi) , pleure pour savoir où je vais trouver de la coriandre fraîche ou du chocolat qui ne goûte pas la graisse de phoque ! bref mes papilles s'ennuient ! alors maintenant que je vous connais je vais pouvoir partager ce doux plaisir de la bouffe et des bons mots...
un seul pour finir : MERCI...
Alice à Matane (Québec) sous les 60 cm de neige tombés hier (23 mars 2008). lili.fee@hotmail.com

23/03/2008 16:57  
Blogger Philo said...

Quel beau récit, je m'y suis crue

28/06/2008 22:27  
Anonymous Camille said...

moi qui me réjouissais d'avoir trouvé un collectif de lyonnais/lyonnaises! Le blog sera-t-il encore mis à jour?

19/10/2008 18:38  
Blogger paola said...

Une cuisine ensoleillée et pleines de parfums !
je profite de mon passage pour te souhaiter de bonnes et douces fêtes de fin d'année.

Paola

21/12/2008 14:08  
Anonymous Anonyme said...

LYNCHAGE + PLAGIAT :
Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat vulgaire et ridicule qui passe à la télé, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

31/05/2009 19:29  
Blogger J said...

Salut, comment ça va?

Je m'appelle Joseph. Si ça vous intéresse, vous pouvez gagner de l'argent en postant des textes publicitaires sur votre blog.

Vous pouvez gagner jusqu’à 50 euros par blog ou site Web.

Indiquez-nous les adresses de vos blogs pour que nous puissions vérifier leur compatibilité.

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter par email/messenger :
joseph.brown@live.fr

Salutations cordiales.

Joseph

19/10/2009 01:28  

Enregistrer un commentaire

<< Home